Vous souhaitez embaucher un demandeur d’emploi et le former sur les premiers mois de son intégration ?

Rédigé par

Céline RAVASSOT

Date

Juil 9, 2024

Categorie

La Préparation opérationnelle à l’emploi individuelle (POEI) proposée par France Travail, est une aide financière à destination des employeurs. Elle permet de former un demandeur d’emploi, afin de combler les compétences manquantes et requises sur l’offre d’emploi.

 

Quels contrats sont éligibles à la POEI ?

 

Ainsi, à partir du 19 juin 2024 les contrats éligibles à la POEI sont les suivants :

  • un contrat à durée indéterminée (CDI)
  • un CDI intérimaire
  • un contrat de professionnalisation d’une durée minimale de 6 mois
  • un contrat d’apprentissage d’une durée minimale de 6 mois
  • un contrat à durée déterminée (CDD) d’une durée minimale de 6 mois
  • un CDD, ou un contrat de mission conclu pour un emploi saisonnier d’une durée minimale de 4 mois
  • un ou plusieurs contrats de mission d’une durée totale d’au moins 6 mois dans les 9 mois suivant la formation.

Quelle mise en place ?

 

Une mise en place par l’employeur d’un tutorat pour assurer la formation.

L’employeur mentionné à l’article D. 6326-1 peut recourir, en tout ou partie, au tutorat pour assurer la formation dans le cadre de la préparation opérationnelle à l’emploi individuelle.

Décret n°2024-561 du 18 juin 2024

 

Le choix parmi les salariés de l’entreprise :

 

  • un tuteur volontaire
  • justifiant d’une expérience de 2 ans minimum en rapport avec les compétences requises dans l’offre d’emploi
  • le tuteur ne peut encadrer plus de 3 demandeurs d’emploi en POEI simultanément.

Par dérogation si aucun salarié ne répond à la demande, l’employeur peut être tuteur, sous réserve de répondre aux exigences de compétences. Il ne peut alors encadrer que 2 demandeurs d’emploi maximum.

L’entreprise organisera le temps de travail du tuteur pour qu’il puisse exercer ses fonctions et se former.

 

Les missions du tuteur sont :

 

  • de contribuer à l’acquisition des compétences requises pour l’emploi demandé ;
  • d’assurer le suivi et l’évaluation de la formation.

Un document signé par l’employeur, le tuteur et le demandeur d’emploi, attestera du contenu et les modalités de la formation, à la fin du tutorat.

 

Source : Via Compétences

Vous êtes intéressé par la POEI ? N’hésitez pas à nous contacter au 09.72.43.81.89

 

Céline RAVASSOT

Céline RAVASSOT

Découvrez nos autres articles

Inscrivez-vous à la newsletter 

Osez changer de métier !

“Les seules limites de nos réalisations de demain sont nos doutes et nos hésitations d’aujourd’hui”
Fomme Franklin Roosevelt, nous croyons en vous !